Aller au contenu

Quels sont les effets indésirables du CBD ?

La prise de CBD peut laisser craindre le pire. Cannabinoïde issu de la plante de cannabis, le cannabidiol jouit d’une image encore délétère auprès d’une importante frange de la population. Pour autant, le CBD n’a rien à avoir le THC. Sa prise ne suppose donc pas d’effets similaires à ceux du tétrahydrocannabinol, la molécule psychotrope de la plante de cannabis.

> CBD et THC : des effets secondaires différents
> Quels sont les effets secondaires du CBD ?
1- Bouche sèche
2- Vertige et étourdissement
3- Insomnie
4- Migraine
5- Perte d’appétit
6- Maux de ventre – nausées
7- Diarrhées
> Puis-je devenir dépendant au CBD ?
> Comment éviter les effets secondaires CBD ?
> CBD Effets secondaires : notre conclusion

THC et CBD : des effets secondaires différents

Avant toute chose, il convient de rappeler un élément essentiel, le CBD n’a rien à voir avec le THC. Le THC est la molécule psychoactive de la plante de cannabis. Celle-ci, lorsqu’elle est consommée, entraîne une sensation d’ivresse couplée à des effets secondaires lourds, comme les yeux rouges, une fringale, une sensation de puissance etc. 

Le CBD n’est pas une molécule psychotrope. De fait, la consommation n’entraîne aucun effet similaire. Pour autant, attention. En effet, en cas de surdosage, il est possible d’avoir à gérer certains effets indésirables, pas franchement agréables. Afin d’éviter d’avoir à les subir ? Il convient de maîtriser ses dosages et d’opter pour une approche graduelle, peu importe votre façon de consommer du CBD.

Quels sont les effets secondaires du CBD ? 

1. Bouche sèche 

Lorsqu’il est consommé en trop grande quantité, le CBD peut entraîner un assèchement de la bouche. En effet, en 2006, une étude clinique a permis de démontrer qu’en agissant sur les récepteurs endocannabinoïde CB1 et CB2 présents dans les glandes salivaires, le cannabidiol poussait finalement le système endocannabinoïde à non pas stopper, mais réduire la production de salive. Il s’agit de l’un des effets secondaires du CBD le plus souvent constaté.

2. Vertige et étourdissement

Lorsqu’il est pris en quantité trop importante, le CBD peut également entraîner des étourdissements, des vertiges. Ainsi, nous vous recommandons de prêter une attention particulière à votre tension. Si vous êtes sous traitement et que vous faites face à ce type de symptômes, nous vous recommandons vivement de discuter avec votre médecin traitant.

S’il n’est pas dangereux en soi, le cannabidiol présente certains risques d’interaction médicamenteuse. Les vertiges et petits étourdissements, eux, ont tendance à s’atténuer et disparaître seul, sans que vous n’ayez rien à faire.

3. insomnie

Ironiquement, le CBD est supposé favoriser l’endormissement grâce à ses effets sur le stress et l’anxiété. Pour autant, en cas de surdosage, l’huile CBD ciblé aura l’effet inverse à celui recherché.

S’il n’agit pas comme un euphorisant, le CBD va avoir un impact sur le système nerveux, va accélérer la circulation sanguine et donc favoriser l’insomnie. Afin de pleinement profiter des effets CBD, il est donc recommandé d’opter pour une bonne gestion de sa consommation.

4. migraines

Là encore, il s’agit d’une situation « ironique » dans le sens ou les effets supposément antalgiques du CBD favorisent la réduction de certaines douleurs et inflammations, notamment au niveau de la tête. Pour autant, le CBD a cet effet secondaire désagréable de favoriser l’apparition de migraines, en cas de surconsommation. 

La qualité du produit va également jouer. En effet, il est préférable d’opter pour une huile CBD extraite au CO2, à spectre complet des cannabinoïdes (et donc à effet entourage), pour une expérience plus riche.

La consommation d’une huile extraite à l’isopropanol ou à l’éthanol, peut provoquer des maux de tête assez importants. Il convient de prêter une attention particulière à la qualité du produit acheté ! 

5. Perte d’appétit

L’un des effets secondaires du CBD les moins courant, mais toutefois réel, est la perte d’appétit. Les récepteurs CB1 ont un lien avec le stockage des graisses. En effet, ces derniers sont présents dans les tissus adipeux, dont les cellules contiennent notre énergie. En venant activer / désactiver ou réguler ces récepteurs CB1, le cannabidiol régule les sensations de faim. 

Si le CBD peut être perçu comme un produit pouvant avoir un impact sur la perte de poids, en cas de surconsommation, il accélère certains processus naturels, comme de dégradation et d’oxydation des graisses stockées par l’organisme. Attention donc à ne pas trop en prendre et à se maîtriser.

6. Nausées

Le CBD, son goût, son odeur et la consistance du produit acheté peuvent ne pas plaire à tout le monde. De fait, lorsqu’il est surconsommé, le CBD peut provoquer une petite gêne gastrique. Faisant partie des effets secondaires peu connus du cannabidiol, ces nausées restent assez légères et ont tendance à disparaître assez rapidement.

Attention également à la qualité de l’huile consommée. En se tournant vers un produit de piètre qualité, vous risquez de subir quelques effets désagréables, le tout pour une expérience franchement peu convaincante.

7. Diarrhées

La consommation de CBD peut donner lieu à des troubles digestifs. La diarrhée fait partie des effets secondaires CBD. En effet, le chanvre cannabidiol, lorsqu’il entraîne des troubles gastriques, se traduit donc par un moment assez agréable, aux toilettes. Il s’agit de la raison pour laquelle il est vivement conseillé de maîtriser des dosages et de privilégier une huile naturelle, saine, riche. 

Puis-je devenir dépendant au CBD ?

Contrairement aux idées reçues, le CBD n’a absolument aucune action sur le développement de dépendance et d’accoutumance. Ainsi, cela ne fait pas partie des effets indésirables.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreuses personnes souhaitent se tourner vers le cannabidiol pour traiter certains troubles, comme le stress et l’anxiété ou des douleurs plus importantes, liées à Parkinson ou la Sclérose en plaques. Contrairement aux traitements proposés, le CBD n’a que de faibles effets secondaires et aucune action sur la dépendance.

Comment éviter les effets secondaires du CBD ?

Afin de pleinement profiter des effets du CBD et d’éviter les effets secondaires liés à la consommation de cannabidiol, vous n’avez qu’une seule chose à faire: vous maîtriser ! En effet, le cannabidiol n’aura aucun effet du genre si vous gérez vos doses, votre consommation.

Pour cela, plusieurs facteurs entrent en jeu: l’âge, les symptômes ciblés ou encore la concentration CBD du produit acheté. Afin d’avoir une première idée, nous vous invitons à vous tourner vers notre calculateur de dosage théorique CBD avant d’y remplir les informations nécessaires.

Veillez également à opter pour une approche graduelle, en débutant par de faibles doses, qu’il convient de peu à peu augmenter par la suite, en fonction de votre expérience, votre ressenti.

CBD Effets secondaires : notre conclusion

Si le CBD présente certains effets possiblement bénéfiques pour l’organisme, attention à bien gérer sa consommation, ses doses. En effet, le surdosage favorise l’apparition d’effets secondaires CBD indésirables, bien que ces derniers restent assez légers.

Afin de s’assurer de ne pas être dans le surplus, n’hésitez pas à découvrir notre calculateur de dosage théorique. Cet outil dédié vous permettra d’avoir une base intéressante, sur laquelle vous fixer.

Nous restons également à votre disposition si vous avez des questions à nous poser au sujet de nos produits, nos gammes ou toute autre information autour de notre CBD Shop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.